Santé

Bénéficier des aides à domicile pour rester chez soi

Vous avez du mal à exécuter vos tâches quotidiennes. Ou encore, il s’agit d’un parent âgé dépendant, en quête d’autonomie. Bénéficier des aides à domicile reste tout à fait possible. Plusieurs dispositifs existent en France pour le maintien à domicile des personnes âgées dont vous pouvez bénéficier. Toutefois, il faut remplir certaines conditions pour prétendre bénéficier de ces aides. Trouvez dans cet article, les conditions à remplir pour bénéficier des aides et les démarches à suivre pour y parvenir.

Quels organismes faut-il contacter ?

Les aides à domiciles ne concernent que des personnes qui rencontrent des difficultés à réaliser certaines de leurs tâches quotidiennes. À cet effet, deux grands organismes existent en France pour offrir des services d’aides aux personnes en difficulté ou âgées. Il s’agit entre autres, de la caisse de retraite et du conseil départemental.

A découvrir également : Mutuelle et complémentaire santé senior : zoom sur le délai de carence

Le Conseil Départemental

Le conseil départemental propose en réalité, une aide financière permettant la rémunération de l’aide à domicile. C’est-à-dire qu’il finance les aides que vous recevez en rémunérant à votre place, le service d’intervention. Et ce, même s’il s’agit d’un particulier que vous employez vous-même. Cependant, avant d’en bénéficier, il faudrait avoir une certaine ressource et un âge donné.

La Caisse de retraite

Les caisses de retraite quant à elles, n’interviennent que lorsque vous êtes inéligible aux aides que propose le conseil départemental. En effet, si vous ne remplissez pas les conditions qu’exige le conseil départemental, vous pouvez vous adresser à celles-ci. Elles disposent également de la capacité à vous offrir une aide et assurer votre maintien à domicile.

A lire également : Comment réagir face à une personne en colère ?

Des aides à domicile : quelles conditions pour en bénéficier ?

Les conditions pour bénéficier d’une aide à domicile varient d’un organisme à un autre. Ainsi, avec le conseil départemental, les conditions à remplir ne sont certainement pas les mêmes avec la caisse de retraite.

Les conditions pour bénéficier des aides du conseil départemental

Si vous souhaitez bénéficier des aides à domicile avec le département, vous devez obligatoirement avoir au moins 65 ans. À défaut de cela, vous pouvez toujours en profiter à 60 ans. Mais ici, vous devez justifier d’une reconnaissance d’incapacité à travailler. En ce qui concerne vos ressources financières mensuelles, elles doivent être en dessous de 953,45 euros, si vous habitez seul. Si en revanche, vous vivez en couple, elles ne doivent pas excéder 1,480, 24 euros le mois.

Les conditions pour bénéficier des aides du conseil avec la caisse de retraite

Les conditions avec la caisse de retraite peuvent aussi varier d’une caisse à une autre. Déjà, sachez qu’il faut être détenteur d’une retraite du régime général et avoir tout au moins 55 ans. Vous devez également justifier que vous rencontrez effectivement des difficultés dans votre quotidien. Enfin, il faudra également prouver que vous ne bénéficiez d’aucune aide financière quelconque et d’un hébergement dans une famille d’accueil.

Quelles démarches pour le dépôt des dossiers ?

Ici également, les démarches peuvent différer en fonction de l’organisme. Avec le conseil départemental par exemple, la demande se fait auprès de la mairie ou du CCAS. Il s’agit en effet du Centre Communal d’Action Sociale. Une foi la demande effectuée, le CCAS ou la mairie se charge de constituer votre dossier et l’envoi au département. Si vous résidez à Paris, vous ne pourrez faire votre demande qu’auprès du centre d’action sociale de Paris.

En ce qui concerne les caisses de retraite, il sera simplement question de remplir des formulaires. Toutefois, les formulaires à remplir dépendent de votre statut de retraité et de la caisse à contacter. Par exemple, si vous vous appartenez au régime général, vous devez contacter la caisse d’assurance retraite et santé

Quelles tâches recouvre une aide à domicile et quelle durée d’intervention ?

Les aides à domicile prennent en compte plusieurs tâches quotidiennes du bénéficiaire. Qu’il s’agisse des services de nettoyage, la cuisine, les courses, le jardinage, aider au coucher et au lever, etc. Les professionnels des services d’aides à domicile peuvent également vous amener à faire des sorties et des balades.

Pour ce qui est du temps d’intervention, il est de 30 heures par mois, s’il s’agit : d’une aide du conseil départemental. Néanmoins, cela peut aller à 48 heures s’il s’agit de deux personnes. Avec la caisse de retraite par contre, l’arrangement se fait directement avec la personne en charge de l’aide à domicile.

Comment financer les aides à domicile ?

Le financement des aides à domicile peut être un défi pour certains. Toutefois, il existe plusieurs solutions de financement qui peuvent vous aider à maintenir le niveau d’assistance qu’il vous faut chez vous.

Pour les seniors, la caisse de retraite et l’aide sociale se chargent généralement du coût des services d’aides à domicile. Si ces derniers ne suffisent pas, il est possible de faire appel aux subventions et prêts proposés par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH).

Avec la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement en 2016, une nouvelle aide financière a été mise en place : l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA). Elle permet aux personnes âgées ayant besoin d’une assistance quotidienne de bénéficier jusqu’à 1 500 euros par mois pour couvrir leurs frais liés aux soins à domicile.

Les personnes atteintes d’un handicap peuvent aussi bénéficier du Plan Personnalisé de Compensation (PPC) qui prend en charge tous les aspects nécessaires au maintien ou à la restauration des capacités fonctionnelles.

Si aucun financement n’est disponible auprès des organismes susmentionnés ci-dessus, il reste possible de recourir à un crédit bancaire afin d’étaler les dépenses sur plusieurs mois.

Les avantages de rester chez soi avec une aide à domicile

Les avantages de rester chez soi avec une aide à domicile sont nombreux. Cela permet aux personnes âgées ou en situation de handicap de maintenir leur autonomie et leur indépendance. Effectivement, elles peuvent continuer à vivre dans un environnement familier et conserver leurs habitudes quotidiennes.

Une aide à domicile peut offrir des services sur mesure adaptés aux besoins spécifiques du bénéficiaire. Ces services peuvent inclure l’assistance pour les tâches ménagères, la préparation des repas, les courses ou encore l’aide au bain et autres activités personnelles.

Rester chez soi avec une aide à domicile procure aussi un sentiment de sécurité. Les proches peuvent être rassurés quant au bien-être de leur parent ou ami grâce notamment aux visites régulières effectuées par l’aide à domicile mais aussi grâce aux dispositifs d’alerte mis en place.

Faire appel à une aide à domicile peut réduire considérablement le coût des dépenses liées au maintien d’une personne incapable d’effectuer certaines tâches seule sans assistance particulière tout en évitant ainsi le placement en institution spécialisée souvent onéreuse.

C’est pourquoi, pensez à bien penser aux aides financières disponibles pour pouvoir bénéficier pleinement des avantages qu’offrent les aides à domicile.