Services

Quel diplôme pour être AVS scolaire ?

Formation pour devenir AESH et recrutement

Le recrutement de l’AESH est effectué par l’Education nationale. Vous devez être titulaire d’un baccalauréat ou d’un autre diplôme de niveau IV, ou d’une qualification reconnue au moins équivalente. La deuxième possibilité est de détenir le DEAES (diplôme d’État d’accompagnement éducatif et social). Des personnes ayant au moins neuf mois d’expérience dans le soutien aux personnes handicapées peuvent également être recrutées.

Le DEAES peut être obtenu par le biais d’une formation spécifique ou d’une validation de l’expérience acquise (V.A.E).

A voir aussi : Une nouvelle maison de retraite de jour a ouvert ses portes à Vénissieux

Si vous êtes candidat à un poste à l’AESH, vous devez enregistrer votre candidature auprès de l’Inspection académique (DSDEN) de votre département, en envoyant votre candidature complète (y compris les documents requis : diplômes…), avec CV et lettre de motivation, à l’inspecteur de l’Académie. Rendez-vous de préférence sur place. S’il y a des postes vacants à pourvoir, vous serez convoqué pour un entretien d’embauche. Le contrat est un contrat à durée déterminée de trois ans, renouvelable une fois, et AESH se voit proposer un contrat à durée indéterminée, ainsi qu’une augmentation de salaire, après six ans d’exercice effectif. La plupart du temps, il s’agit toujours d’un travail à temps partiel, mais on observe une tendance à l’allongement du temps de travail.

Après votre recrutement, si vous ne possédez pas de diplôme professionnel dans le domaine de l’assistance personnelle, vous recevrez une formation d’adaptation professionnelle d’au moins 60 heures.

A lire aussi : Comment déclarer ses dons et bénéficier d'une réduction d'impôt ?

Un AESH débutant reçoit le SMIC. Il peut évoluer, avec des formations complémentaires, vers les professions d’instructeur-éducateur ou d’éducateur spécialisé.

Compétences requises pour devenir AESH

Comme toutes les professions sociales, le travail d’accompagnement des étudiants en situation de handicap implique d’aimer aider les autres et nécessite un bon sens des relations, ainsi qu’une écoute de grande qualité.

De plus, la patience et l’empathie sont nécessaires pour exercer la profession d’AESH.