Services

Comment se faire connaître en tant que psychologue ?

Nous avons souvent de nombreux doutes lorsque vous voulez vous installer en tant que libéral : « Comment puis-je me créer une base de patients ? », « Est-il facile de se mettre en réseau ? » Ces questions peuvent devenir un véritable obstacle au lancement d’un libéral, et parfois nous amener à abandonner notre projet. Dans cet article, on va vous donner quelques conseils pour vous faire connaître facilement et rapidement en tant que psychologue libéral.

1. Créez votre site web

A lire aussi : Le métier d'aide-soignant, comment ça marche ?

Alors que nous venons de nous installer en tant que libéraux, nous avons peur de prendre le temps de nous faire connaître aux futurs patients. Cependant, lorsque l’on connaît les bons leviers pour se faire connaître en tant que psychologue libéral, ce n’est plus très compliqué.

La création d’un site Web est l’un des éléments les plus importants pour vous faire connaître et construire une base de patients ! À mon avis, c’est l’élément ESSENTIEL. Parce que soyons honnêtes, que faisons-nous en premier lorsque nous voulons prendre rendez-vous avec un professionnel de la santé ? On regarde sur internet 😉 Auparavant, c’était le bouche-à-oreille qui fonctionnait, mais aujourd’hui, à l’ère numérique, c’est Internet qui a pris le pas sur lui. Donc, si vous voulez vous installer en tant que libéral et vous faire connaître auprès de la population autour de votre cabinet, vous vous devez d’avoir un site web !

A découvrir également : Comment faire pour entrer dans une maison de retraite ?

Il est donc important de travailler sur votre communication sur internet, car aujourd’hui les patients sont des acteurs de leur santé et souhaitent choisir leur propre psychologue.

Les patients découvrent nos spécialités, nos prix, notre orientation, notre approche, etc., c’est pourquoi il est important de communiquer de manière accessible et transparente. Un site Web qui détaille notre façon de pratiquer et met en avant notre spécialité est un élément essentiel à avoir.

2. Travaillez votre référencement

Nous venons de le voir, avoir un site web est essentiel, mais une fois qu’il est créé, il faut le rendre visible. Et ce n’est pas une mince affaire ! Donc, créer votre site, c’est bien, mais le référencer c’est mieux.

Google est une plateforme qui vous permet de référencer correctement votre site en fonction de certains mots-clés. L’idée est donc de travailler sur le référencement de votre site web afin de vous faire connaître en tant que psychologue libéral. Identifiez donc les mots-clés utilisés dans les recherches Google, il peut s’agir de « psychologue lyonnais » par exemple, ou « le psychologue évalue Lyon 6 », etc. Il ne vous faudra que peu de temps pour regarder quelques tutoriels sur Youtube (vous ne savez pas que faisons-nous tous ? !) et les tests.

Mais attention, le référencement ne se fait pas du jour au lendemain, il faudra 4 à 6 semaines pour que Google comprenne votre référencement alors soyez patient et surtout, faites-le avant d’ouvrir !

Petit conseil : il est important d’utiliser des mots-clés différents pour chacune des pages de votre site Web, afin qu’il soit mieux référencé et vous permettra d’être visible sur les différentes requêtes que le patient utilisera sur Google.

3. Prospectez

Le métier de psychologue libéral nous amène à devoir revêtir plusieurs casquettes, et parfois, celle de « commercial ». Je n’aime pas du tout ce terme, mais je l’utilise dans le sens des tâches que les ventes personne doit effectuer, à savoir : la prospection.

Pour se faire connaître en tant que psychologue libéral, il faut rencontrer différents professionnels de santé et échanger avec eux, créer des liens afin de créer un réseau. Même si le bouche-à-oreille n’est plus le levier qui permet de se faire connaître, il n’en reste pas moins un levier important !

Une fois que vous avez choisi le lieu de votre cabinet, que vous avez déjà une place, il est nécessaire d’aller à la rencontre des différents professionnels de santé qui peuvent être en mesure de rediriger les patients vers vous, mais aussi, que vous pourriez également être amené à les rediriger vers eux. Soyez donc méthodique et patient en essayant de les rencontrer (parce que oui, vous allez vous ouvrir beaucoup de portes).

N’oubliez pas qu’il s’agit d’une somme de paramètres qui vous permet de créer une base de patients. Chaque paramètre est donc essentiel et doit être travaillé, auquel cas, vous prenez le risque d’avoir votre pratique vide…

4. Utilisez les réseaux sociaux

Certains psychologues hésitent à utiliser les réseaux sociaux, pourtant ils ont un large éventail et permettent d’améliorer encore plus sa visibilité !

Je ne vais donc pas vous mentir, puisque je suis sur les réseaux sociaux, je reçois parfois quelques pointes de collègues psychologues qui trouvent cela dérangeant (et dont je ne suis pas au courant d’ailleurs). Je l’entends parfaitement, mais je pense qu’il faut vivre avec son temps et que les réseaux sont un bon levier pour augmenter votre visibilité, faire connaître votre travail et donc nourrir davantage vos patients et votre réseau. Se faire connaître en tant que psychologue libéral nécessite donc aussi des réseaux ! De toute évidence, le réseau le plus essentiel à mon avis est LinkedIn. Si vous ne voulez pas vous exposer sur le réseau, pas de problème, mais investissez LinkedIn dans tous les cas.

5. Faite des cartes de visite

Évidemment, le dernier conseil est la carte de visite essentielle et indubitable dont vous avez besoin pour vous faire connaître en tant que psychologue libéral.

Il est évidemment nécessaire de disposer d’une carte de visite relativement claire et concise pour faciliter les échanges avec les professionnels de santé dans un premier temps, mais également avec les patients. Pour pouvoir vous faire connaître en tant que psychologue libéral, il faut bien vous présenter (d’où l’importance d’une carte de visite claire, lisible et raffinée) afin que nous puissions avoir une première approche de nous, de notre pratique, de ce que nous proposons, etc. Il est plus pratique de déposer votre carte de visite auprès des professionnels de santé ou pour la distribuer facilement à votre réseau.

Petit conseil : il est très pratique de noter les prochains rendez-vous sur votre carte de visite, votre patient l’a toujours avec lui, il s’en souvient et peut également faire parler de vous à son entourage en présentant sa carte avec vos coordonnées déjà notées 😉