Famille

Comment bien rédiger un faire-part de décès ?

Comment bien rédiger un faire-part de décès

Après la disparition d’un membre de la famille, le faire-part est le moyen utilisé pour annoncer le décès. Ce document doit comporter certaines informations pour que le message soit bien perçu auprès des destinataires, de quoi s’assurer de la bonne qualité de sa rédaction.

La rédaction à la charge de la famille

Le faire-part est un document important lors de l’organisation des obsèques d’un défunt. Les membres de la famille sont habituellement ceux qui se chargent de ces préparatifs. Ainsi, la rédaction d’un faire part de décès fait partie de leurs obligations.

A lire en complément : Qui reprend des vieux meubles ?

Un membre de la peut-être désigné pour cette tâche, s’il dispose des compétences en la matière. Cela pourrait également être confié à un groupe de personnes. Pour s’assurer de réussir la rédaction, ceux-ci peuvent prendre conseils auprès des pompes funèbres. De préférence, celle choisie par la famille pour l’enterrement. Ils seront plus disposés à vous apporter une grande aide.

L’exécution du contrat de prévoyance obsèques en prestation.

Le contrat de prévoyance obsèques est un accord signé par le défunt de son vivant. Cette option est privilégiée afin de faciliter la tâche à la famille après son décès. Le contrat prend effet à la disparition de la personne contractante.

A lire aussi : Comment refaire sa vie après 40 ans ?

Les structures spécialisées dans la prestation de ce type de service sont alors chargées l’organisation de ses obsèques. Ils doivent prendre en charge toutes les démarches, ainsi que la rédaction du faire-part. Étant donné qu’ils sont des professionnels en la matière, ledit document sera certainement rédigé avec soin par des experts.

Ceux-ci veilleront à ce que le faire-part contiennent toutes les informations nécessaires. Il sera ensuite envoyé à la famille pour avis, puis distribué.

bien rédiger un faire-part de décès

Ce que doit comporter un faire part

Le faire-part est un document qui sert à deux choses importantes. Il s’agit de l’avis de décès et de la carte d’invitation aux obsèques du défunt. À cet effet, il contient les informations liées aux membres de la famille éplorée. Les proches du défunt, époux/épouse, enfants, frères et sœurs, etc… doivent y figurer en premier.

Ensuite suivront les membres éloignés. L’ensemble de ces mêmes y sont inscrits dans le but de l’annonce du décès du défunt au public, à travers une formule connue de tous.

Les informations personnelles du défunt, sa profession, et son âge sont ensuite précisés. Il est également possible que les causes de la mort soient notifiées dans le faire-part. Néanmoins ce n’est pas une obligation. Les informations liées à la cérémonie tels que la levée du corps, l’inhumation ou l’incinération, le date, l’heure et le lieu de la cérémonie et d’autres précisions.

Lorsque l’organisation des obsèques est assurée par la prestation d’un contrat de prévoyance obsèques, seule volonté du défunt prévue dans le contrat devra être respectée. Il s’agit donc de ses dernières volontés. Ainsi, il est possible que ce dernier précise les proches ou amis qui pourront participer à ses obsèques. Les organisateurs en tiendront grand compte.

Le rôle d’un faire-part

C’est une tradition de réaliser un faire-part après le décès d’une personne. Cela permet d’annoncer à ses proches quelle que soit leurs destinations sa disparition. Il sert également à l’annonce du décès dans la nécrologie. La disparition peut être également annoncée dans un journal spécialisé en ligne et faire office de faire part. Une manière de faire parvenir la nouvelle aux proches.