Santé

Angoisses nocturnes : peut-on consulter un psychologue en ligne ?

Aussi connue sous le nom de détresse nocturne, l’anxiété nocturne se produit souvent lorsqu’une personne est obsédée par un évènement ou lorsqu’elle s’inquiète trop. La personne se sent anxieuse toute la nuit et finit par avoir du mal à dormir. Résultat, la journée est encore plus stressante et l’anxiété s’intensifie au fil du temps. Dans certains cas, l’intervention d’un psychologue est nécessaire.

Pourquoi souffre-t-on d’anxiété nocturne ?

Il faut savoir que l’anxiété est une émotion humaine naturelle. Elle se caractérise principalement par des sentiments d’inquiétude et de nervosité. Notons qu’il est tout à fait possible de ressentir de l’anxiété lors de situations stressantes. Pourtant, dans certains cas, ce sentiment tend à persister plus longtemps que d’habitude. L’un des moments où l’on ressent le plus l’anxiété est précisément la nuit. D’ailleurs, nombreuses recherches ont démontré que l’anxiété et le manque de sommeil sont étroitement liés.

A voir aussi : Mutuelle et complémentaire santé senior : zoom sur le délai de carence

Quels sont les symptômes de l’angoisse nocturne ?

Force est de constater que l’angoisse nocturne n’est pas un type d’anxiété distinct. Toutefois, on peut observer certains symptômes communs aux personnes qui souffrent de ce mal.

Symptômes physiques

Généralement, les personnes qui souffrent d’anxiété nocturne présentent des symptômes physiques comme des palpitations cardiaques accrues, une transpiration accrue, des vertiges ou encore des difficultés à respirer.

A découvrir également : Pourquoi mon corps tremble ?

Crises de panique nocturne

Chez certaines personnes, l’anxiété nocturne est tellement intense qu’elle déclenche une crise de panique. Dans ce cas, la personne peut se sentir hors de contrôle ou peut avoir la sensation qu’elle est sur le point de mourir.

Rumination

On entend par rumination le fait que la personne soit obsédée par les choses qui l’inquiètent ou la dérangent. Le plus souvent, il s’agit des pensées concernant des problèmes d’argent, d’un traumatisme particulier ou de relations.

Courbatures

La personne souffrant d’anxiété nocturne peut avoir des courbatures à cause de la tension musculaire liée à une trop grande détresse nocturne. Ce type de douleur peut prendre la forme de douleurs à la mâchoire, des maux de tête ou encore une sensation d’oppression dans la poitrine.

Terreurs nocturnes ou cauchemars

L’anxiété nocturne entraine souvent des cauchemars ou des terreurs nocturnes. C’est pourquoi les personnes atteintes de ce trouble aient du mal à se rendormir.

Manque de contrôle sur les pensées

La détresse nocturne contribue à l’apparition des pensées incontrôlées. Ce manque de contrôle entraine pourtant une augmentation du sentiment d’anxiété.

Comment calmer les crises d’angoisse ?

L’auto-suggestion selon la méthode Coué

La méthode Coué consiste à avoir recours à l’auto suggestion et à la pensée positive. Il s’agit de l’expression d’une auto conviction que les choses qui nous font peur se passent bien. Vous pouvez la pratiquer vous-même ou faire appel à un professionnel comme un coach comportemental. Pour ce faire, pratiquez le « je » et soyez positif. Au lieu de vous dire « Je ne ferais plus d’insomnies… », dites plutôt « Je vais dormir… ».

Pour calmer les angoisses, la méthode Coué est souvent précédée ou accompagnées de diverses démarches comme la sophrologie. Il s’agit de la pratique du lâcher prise, de la respiration ou de la méditation. Dans la pratique, cette méthode prône le lâcher prise tout en tentant de commander de façon positive l’imagination. Elle incite à passer du « je subis » à « je t’ordonne ».

Faire appel à un psychologue pour soigner les angoisses nocturnes

En termes thérapeutiques, la culture française favorise le suivi thérapeutique d’un psychologue. On entend par thérapie tout ce qui sort légèrement du champ clinique habituel. A noter que cette discipline n’est pratiquée que par des hommes ou des femmes qui ont un diplôme d’études supérieures en psychologie. C’est alors que le titre de psychologue implique être titulaire d’un numéro ADELI, qui est un numéro d’enregistrement qui officialise le titre et autorise la pratique. Une intervention en psychologie a pour vocation d’aider le patient à ne plus souffrir. A l’ère des nouvelles technologies et propulsées par la crise sanitaire liée au COVID, les consultations en ligne des psychologues sont des pratiques récemment proposées. Il suffit de s’inscrire sur une plateforme en ligne de téléconsultation pour prendre rendez-vous avec un psychologue.

Comment se déroule une consultation avec un psychologue dans le cadre des crises d’angoisse ? De toute évidence, vous devez évoquer votre problème. Ensuite, le psychologue vous aide à faire des liens entre le problème actuel et l’histoire de votre vie. Le professionnel vous pose par exemple des questions pour vous faire comprendre le mécanisme névrotique qui explique votre problème d’angoisse.

Des gestes au quotidien pour calmer une crise d’angoisse la nuit

Il existe plusieurs conseils à suivre pour vous aider à réduire votre anxiété nocturne entre deux consultations. Ils vous aideront à avoir une nuit plus reposante et un sommeil réparateur.

  • Définissez une intention: Il nous arrive de faire ce que l’on attend de nous sans réellement savoir ce que nous voulons exactement. La première chose à faire est de savoir ce que vous voulez ou ce dont vous ressentez le besoin. Commencez par cette intention de réaliser ce que vous voulez jour après jour.
  • Apprenez à vivre dans le présent: Nous avons tendance à passer une grande partie de notre temps déconnectés du moment présent. Faites l’effort d’en être conscient afin de réduire votre niveau de stress nocturne.
  • Accordez-vous un temps de détente au quotidien: Il vous arrive de ne pas inclure des moments de pause ou de détente au quotidien. En prenant un peu de temps pour vous, vous réussirez à réduire votre anxiété nocturne.
  • Préparez à l’avance votre journée: Dans certains cas, les personnes souffrent d’anxiété parce qu’ils pensent à tout ce qu’ils doivent faire le lendemain. Avant de s’endormir et réduire les angoisses nocturnes, faites une liste de ce que vous devez faire le lendemain et essayer de les oublier.
  • Créez une bulle de détente: Créez une routine pour vous détendre avant de vous endormir. Vous pouvez par exemple opter pour des exercices de relaxation, pour une lecture de livre en version papier ou en prenant des bains chauds ou en buvant une tisane.