Services

Qui décide du placement en famille d’accueil ?

Parfois, les allocations familiales versées aux parents ne suffisent pas pour élever un enfant. Certaines situations personnelles signifient que vous pouvez faire appel à une famille d’accueil. Vous pouvez également être intéressé par le fait de devenir vous-même une famille d’accueil. Quels sont les différents types de familles ? Quelle est leur rémunération ? Comment prenez-vous les mesures nécessaires ? My Financial Aids vous dit tout.

A découvrir également : Comment faire pour déclarer une femme de ménage ?

Qu’est-ce qu’une famille d’accueil ?

Une famille d’accueil est une famille qui met son logement à disposition pour accueillir un enfant ou un adulte . Ce service s’adresse aux personnes qui ne peuvent ou ne souhaitent plus vivre dans leur famille d’origine.

Les types de familles d’accueil

Il existe différents types de familles d’accueil classées selon le type de personne que vous hébergez.

A voir aussi : FISImed : se connecter à son compte

  • Tout d’abord, il y a la famille d’accueil simple. Il accueille temporairement un ou plusieurs enfants qui ne peuvent plus vivre chez leurs parents pendant différents raisons.
  • Vient ensuite la famille d’accueil pour adultes . Il héberge des adultes qui ne peuvent plus vivre avec leur famille en raison de limitations ou de troubles psychiatriques.
  • Enfin, nous trouvons la famille d’accueil des réfugiés qui accueillent des réfugiés, qu’ils soient enfants ou adultes et sans limitation.

Les types d’investissements

placements d’adultes ou d’enfants en famille d’accueil peuvent également être classés par catégories. Ces catégories dépendent de la durée et du contexte de l’investissement Les .

Placement familial social

Un enfant ou un adulte en situation de handicap ne peut plus vivre chez ses parents et doit être placé ? La première solution explorée est de l’accueillir chez un proche (grands-parents, amis des parents, etc.). Cette solution permet à l’enfant ou à l’adulte accueilli d’être dans un environnement qui lui est familier. Dans ce cas, la famille d’accueil bénéficiera d’un soutien spécifique pour l’aider à mener à bien ses missions au mieux.

Réception auxiliaire

Il s’agit d’un accord commun entre une famille d’accueil et les parents qui ne peuvent plus s’occuper de leur enfant. La réception n’est que pour une durée indéterminée. Pour les deux parties, il est établi que ce sera temporaire et que l’enfant reviendra chez ses parents dès que possible.

La réception d’urgence

Dans ce cas, c’est le Service de placement familial qui décide de faire appel d’urgence à une famille d’accueil. Cela se produit lorsqu’une situation familiale ne permet plus de prendre soin d’un enfant ou d’un adulte souffrant d’un handicap mental . La personne accueillie rentrera ensuite chez elle lorsque cela sera possible. Si elle ne peut pas, on cherchera une autre solution d’accueil à long terme.

Court terme

Ces stages sont proposés aux parents qui ne sont plus en mesure de s’occuper de l’éducation de leur enfant pendant un certain temps. On leur propose ensuite de le placer dans une famille d’accueil pour une courte période de temps. Cela leur donne le temps de remettre de l’ordre dans leur vie et de résoudre leurs problèmes. Cette option peut également être envisagée pour les personnes souffrant d’un handicap mentalplacement qui ont besoin de stabilité pour pouvoir se développer.

Famille d’accueil prolongée

placement prolongé se produit lorsque l’enfant ou l’adulte que vous accueillez chez vous reste plus d’un an Le . Dans le cas de l’enfant, on s’efforcera de s’assurer que l’enfant conserve un lien minimum avec sa famille biologique. Pour les adultes en situation de handicap, l’objectif est de les aider à développer leur indépendance.

Rémunération d’une famille d’accueil en Belgique

Droit aux allocations familiales pour les familles d’accueil

Si vous accueillez un enfant, il peut recevoir les allocations familiales au même titre que n’importe quel enfant en Belgique. Il peut également bénéficier d’allocations supplémentaires telles que le supplément pour orphelin s’il remplit les conditions requises.

Les enfants placés dans des familles d’accueil peuvent temporairement bénéficier de la carte de réduction pour familles nombreuses. Ce droit peut être accordé à leur famille d’accueil ainsi qu’à eux-mêmes si le ménage nouvellement composé répond aux critères requis.

ExempleLa famille a déjà deux enfants. Elle décide toutefois d’accueillir un enfant pour une période de 2 ans. La famille est donc désormais composée de trois enfants à charge. Elle peut ainsi bénéficier temporairement du statut de famille nombreuse. Si la famille Ubaghs n’a pas d’enfant dans l’intervalle, elle perdra le statut de famille nombreuse lorsque l’enfant qu’elle accueillera partira. Allocation journalière pour les familles d’accueil

Une allocation journalière vous sera également versée si vous emmenez un enfant chez vous. Cette indemnité est fixe, mais change selon l’âge de l’enfant .

Rémunération journaliere des familles d’accueil Rémunération journaliere des familles d’accueil Age de l’Enfant indemnité journalière Enfant de 0 à 5 ans inclus 14,78 euros/jour Enfants de 6 à 11 ans inclus 15,47 euros/jour Enfants de 12 ans 16,97 euros/jour

Autres aides aux familles d’accueil

Emmenez-vous un enfant réfugié de moins de 12 ans chez vous ? Vous êtes alors autorisé à faire une pause dans votre carrière afin de pouvoir vous en occuper. Toutefois, vous devrez en faire la demande auprès de votre employeur ou du syndicat de votre entreprise.

Vous pouvez également demander le remboursement des frais supplémentaires générés par l’accueil de l’enfant. C’est le cas pour certains frais médicaux tels qu’une opération.

En Flandre, si vous accueillez plusieurs enfants, vous pouvez également demander une bourse pour l’enseignement secondaire et supérieur.

Ils seront également éligibles au supplément scolaire accordé par le gouvernement flamand si :

  • Il vit avec vous depuis au moins 1 an
  • Et étudiez dans une école flamande.

Enfin, les familles d’accueil ont droit à la priorité lors de l’inscription aux services de garde préscolaires. Vous devriez également bénéficier de taux réduits qui ne sont pas conditionnés par vos revenus.

Quelles sont les procédures pour être une famille d’accueil ?

La première chose à faire si vous voulez devenir famille d’accueil est de le savoir comme vous le faites maintenant. De plus amples documents sur le sujet sont disponibles en ligne sur le site Web de la famille d’accueil ou lors de réunions sur le sujet .

  • Si vous êtes sûr de votre décision, vous disposerez d’une période de préparation de 3 à 4 mois. Au cours de cette session, vous rencontrerez des familles d’accueil et aurez des entretiens à passer chez vous .
  • Durant cette période, vous pouvez réfléchir à votre décision et décider de vous arrêter là ou non. Il permet également au service de placement en famille d’accueil de confirmer que vous pouvez accueillir des personnes chez vous. Vous pouvez alors choisissez la formule qui vous convient : famille d’accueil pour adultes ou réfugiés.
  • Une fois que vous aurez défini votre formule, vous devrez attendre qu’un enfant ou un adulte correspondant à votre profil soit dans le besoin. Si cela se produit, plusieurs rendez-vous seront pris entre vous et la personne que vous allez accueillir avant qu’elle ne puisse venir vous voir. Cela se fera dans tous les cas, quels que soient l’âge et la condition sociale. Si vous hébergez un enfant, des rendez-vous seront également pris avec ses parents .

Conditions pour être un accueil familial.

La seule condition pour devenir famille d’accueil est de ne pas pouvoir être une famille d’accueil pour son propre enfant. Vous ne pouvez pas non plus être pour l’enfant des personnes qui vivent chez vous.

Ai-je des droits en tant que famille d’accueil ?

Vous avez évidemment des droits dès le moment où vous hébergez une personne extérieure chez vous.

  • Tout d’abord, vous avez évidemment le droit de poser des questions sur la personne que vous allez accueillir. Vous pourrez également rencontrer ses parents avant de l’accueillir chez vous.
  • Bien entendu, vous avez droit à une allocation en tant que famille d’accueil salariée. En outre, vous pourrez également bénéficier d’allocations familiales comme n’importe quelle famille.
  • Étant donné que vous occuper d’un enfant est un travail à temps plein, vous avez droit à un maximum de 6 semaines de congé familiallongue période (au moins 6 mois). Ce congé peut être prolongé de par an. Auparavant, cette durée n’était que de 6 jours. Les conditions pour bénéficier de ce congé sont d’accueillir un enfant mineur pendant une 2 semainesles deux parents sont employés en tant que famille d’accueil, ils doivent partagez ce congé. Vous êtes également tenu de prendre des semaines entières pour chaque enfant que vous prenez en charge, si vous recevez plus d’un enfant. Si et ne pouvez donc pas prendre 1,5 semaine de congé par exemple.
  • Si vous êtes salarié, votre employeur vous paiera les 3 premiers jours de congé. Par la suite, votre mutuelle remboursera le reste jusqu’à 82 % .
  • Enfin, vous avez le droit de donner votre avis au conseil de participation organisé par votre service de placement familial . Ces conseils permettent à toutes les parties prenantes d’exprimer leur avis sur la façon dont le service est géré.