News

Comment passer d’auxiliaire de vie à Aide-soignante ?

Pour de nombreuses personnes issues de la population active, il est possible de réaliser une validation de l’expérience acquise (VAE), afin d’obtenir un diplôme en fonction de ses compétences.

Pour obtenir un diplôme en tant que soignant, il est possible, sous certaines conditions, de passer par le système VAE.

A lire en complément : Quel est le salaire d'une femme de chambre en Suisse ?

Vous avez besoin d’aide pour votre dossier VAE pour un infirmier assistant ? Scribbr propose un service de relecture et de correction pour vous aider à rendre un enregistrement de vélo électrique parfait.

A voir aussi : Résiliation : résilier sa mutuelle santé Adréa Mutuelle

Qu’est-ce que le soignant VAE ?

La loi est claire :

« Toute personne engagée dans la vie active a le droit de faire valider l’expérience acquise, notamment professionnelle, en vue de l’obtention d’un diplôme, d’une qualification professionnelle ou d’un certificat de qualification. » Dans le secteur médical, il est ainsi possible d’obtenir le diplôme d’État d’infirmière auxiliaire (DEAS) sur la base de compétences acquises dans le cadre de diverses activités.

Notez que pour le soignant VAE, comme pour les autres VAE, le le candidat peut tenter sa chance une fois par an pour le même diplôme. En revanche, ils peuvent essayer jusqu’à trois VAE si le diplôme préparé est différent.

Du livret 1 à la validation finale devant le jury, il faut en moyenne entre 6 et 12 mois pour finaliser le processus d’un VAE pour un assistant infirmier.

À qui s’adresse le soignant VAE ?

Le VAE, visant à obtenir le diplôme d’État d’aidant, s’adresse à toute personne ayant exercé une activité liée à la profession.

Conditions d’admissibilité

Pour démarrer une validation de l’expérience acquise (VAE), le candidat doit remplir plusieurs conditions :

  • faire partie de la population active (travailler ou avoir déjà travaillé et être au chômage) ;
  • avoir au moins un an d’expérience (pour la VAE d’un soignant, il est recommandé
  • avoir au moins trois ans d’expérience (soit 4 200 heures de travail cumulées) ;
  • avoir une expérience professionnelle ou bénévole dans le domaine médical environnement (assistance personnelle, repas, voyages, hygiène).

Ces conditions doivent être remplies pour que le livret 1 (dossier de recevabilité) soit accepté par l’organisme de certification. Une fois cette étape franchie, le candidat pourra alors commencer à rédiger le livret 2 du fichier VAE.

Un savoir-faire à maîtriser

Soins, accompagnement des personnes dépendantes, aide sanitaire auxiliaire,… les candidats souhaitant obtenir le diplôme d’aidant doivent, grâce aux activités réalisées, maîtriser les huit compétences essentielles contenues dans le cadre d’activités de l’aidant naturel :

  1. comment obtenir des soins d’hygiène et de confort pour la personne (toilettes, douche) ;
  2. avoir le sens de l’observation pour mesurer les différents paramètres liés à l’état de santé d’une personne ;
  3. savoir comment entretenir l’équipement de soins ;
  4. savoir comment aider une infirmière à prodiguer des soins
  5. maintenir l’environnement d’une personne et réparer les lits ;
  6. transmettre des observations afin de maintenir la continuité soins ;
  7. accueillir, informer et soutenir les personnes et leur entourage ;
  8. accueillir et accompagner les stagiaires en formation.

À travers son livret 2, le candidat devra démontrer que les activités qu’il a menées jusqu’à présent lui ont permis de maîtriser l’ensemble de ces compétences.

Les connaissances requises

Pour valider son VAE dans son intégralité, le candidat devra également maîtriser différentes connaissances dans les catégories suivantes :

  • la communication et la relation d’aide ;
  • soins ;
  • gestes et postures — manipulation
  • stérilisation ;
  • hygiène hospitalière ;
  • le bio-nettoyage et l’hygiène des locaux ;
  • premiers secours ;
  • médecine générale et/ou scientifique selon le domaine d’activité.

Préparer le livret 1 d’un soignant VAE

La rédaction du livret 1 du VAE pour une aide-soignante ne diffère pas des autres livrets d’admissibilité. Ce dernier doit contenir :

  1. l’identité du candidat ;
  2. sa carrière ;
  3. ses activités ;
  4. son niveau de formation.

Le candidat doit également apporter des preuves concernant les éléments avancés (diplôme d’un baccalauréat professionnel « Soutien aux soins et services à la personne, fiche de paie pour un travail d’assistance personnelle, certificat d’activité bénévole,…)

Pour le livret 1 d’un VAE d’un assistant infirmier, le candidat devra prendre le temps de décrire ses différentes activités dans un tableau descriptif. L’objectif ici est de prouver que ses compétences et les activités suivies peuvent effectivement lui permettre d’essayer le VAE.

exemple

État au moment des activités Poste ou fonction occupé Nom et adresse de l’organisation Famille d’emplois professionnels Certification et niveau de formation suivi Périodes d’affaires Modalité du temps de travail Durée totale de chaque période d’activité Activités réalisées directement liées à la certification en question
14 Stage dans une maison de retraite L’Ulysse 2 rue Victor Hugo, Besançon Assistante Lycée professionnel, assistance personnelle. Du 12/01/2017 au 01/02/2017 25 heures par semaine 200 heures Assistance personnelle, soutien aux soignants dans leurs tâches quotidiennes.
1 Travail salarié d’assistance personnelle O tous les jours De l’aide pour la personne Depuis le 1/09/2018 35 heures par semaine 3 400 heures Soutien aux personnes âgées ou dépendantes. Aide pour les tâches quotidiennes, les promenades, les tâches administratives.

Après avoir lu le livret 1 et en fonction du profil du candidat (ses activités et compétences), l’organisme certificateur jugera s’il est possible pour ce dernier de poursuivre son VAE en passant à la rédaction du livret 2.

Préparez le livret 2 d’un assistant e-care

Lors d’un VAE, le livret 2 permet au candidat d’expliquer précisément les activités réalisées et les compétences acquises pour prouver qu’il possède le niveau requis pour obtenir le diplôme visé.

Pour ce faire, le candidat travaillera en moyenne 6 mois pour rédiger 50 à 100 pages afin de présenter sa situation professionnelle et ses différentes compétences.

L’objectif est de prendre le temps de présenter toutes les activités qu’il a menées directement liées à la profession d’aidant naturel.

Il devra expliquer toutes les compétences qu’il a pu développer à travers les activités menées.

Obtention de financement pour un VAE pour une aide-soignante

Si la validation de l’expérience acquise coûte en moyenne entre 600 et 2 000€, de nombreuses solutions de financement existent.

Ce coût doit notamment être utilisé pour payer les différents frais d’inscription, le soutien individualisé indispensable tout au long de la rédaction des livrets 1 et 2, et le test final du jury.

Pour les professionnels de santé, plusieurs subventions peuvent être obtenues :

  • pour les employés du public, le candidat pourra utiliser son droit individuel à la formation (DIF) ou bénéficier d’un congé VAE ;
  • pour les employés du secteur privé, il est possible d’utiliser le compte personnel de formation (CPF), le fonds individuel de gestion des congés formation (Fongecif) ou le plan de développement des compétences.
  • pour les travailleurs temporaires, il est possible de s’adresser à FAT.TT ;
  • pour les bénévoles, une assistance peut exister en fonction de chaque cas. Le candidat doit donc se tourner vers la mission locale de sa ville ou son centre CIO afin d’étudier les voies de financement qui s’offrent à lui ;
  • pour les chômeurs, ils peuvent demander une aide financière à leur centre d’emploi et à la région de leur lieu de résidence afin d’obtenir un « passeport VAE » ou un « chéquier VAE ».

Tableau récapitulatif des financements possibles pour un soignant VAE

Situation professionnelle Type de financement Employé privé

Compte d’entraînement personnel (CPF) Fonds individuel de gestion des congés de formation (Fongecif)

Plan de développement des compétences

Employé du public

Congé VAE

Droit individuel à la formation (DIF) Demandeur d’emploi

Conseil régional : passeport VAE, chéquier VA

Centre d’emploi Bénévolat

Mission locale

DSI Interim FAT.TT

Exemples pour un soignant VAE

Voici un exemple de livret 1 soignant à remplir.

Source : https://www.soignantenehpad.fr/medias/files/notice-12818-02.pdf

Téléchargez l’exemple

Voici un exemple de livret 2 destiné aux soignants à remplir.

Source :

https://www.soignantenehpad.fr/medias/files/livret-2-deas.pdf

Téléchargez l’exemple

Le VAE Le soignant est donc accessible à toute personne ayant exercé une activité directement liée aux compétences de la profession.

Le candidat devra en effet maîtriser les 8 compétences requises dans le cadre d’activités pour espérer obtenir son diplôme d’État d’aidant naturel (DEAS).

Pour ce faire et selon son statut, le candidat peut avoir recours à diverses subventions pour réaliser son VAE et obtenir de l’aide dans son travail d’écriture.

Quelles sont les conditions pour prendre un vélo électrique en tant qu’aide-soignante ? Pour pouvoir réaliser un VAE pour un assistant infirmier, il faut avoir accompli au moins 1 an d’activité liée à la profession. Il est néanmoins conseillé d’avoir 3 ans d’ancienneté pour augmenter ses chances d’obtenir le diplôme d’État DEAS, soit 4 200 heures.

Quelles sont les aides pour financer une VAE pour une aide-soignante ? Selon le profil du candidat (privé, public, chômeur, bénévole, temporaire), il existe de nombreuses subventions pour réaliser un VAE (DIF, Fongecif, CPF, congé VAE, centre d’emploi, conseil régional…).