News

La retraite spirituelle, c’est quoi ?

Parfois, il est nécessaire d’arrêter. S’arrêter et prendre le temps de se retrouver, de renouer avec soi-même, pour être plus en phase avec soi-même et avec les autres plus tard. Voici quelques conseils pour faire une pause hors du temps, sans forcément partir en exil loin de chez soi.

Retraite spirituelle, ou art de renouer avec soi-même

Dans un quotidien surchargé, il peut être très facile de se perdre et de s’oublier soi-même. Véritable nourriture pour l’âme, la retraite spirituelle nous offre l’opportunité de nous retrouver, de nous retirer de l’agitation du monde, seuls, chez nous, pour quelques heures ou quelques jours. C’est l’occasion d’entrer en contact avec la dimension spirituelle de notre être. Cette partie de nous si souvent négligée qui nous donne l’impression d’être pleinement en vie.

Lire également : Quels sont les avantages d'avoir 50 ans et plus ?

Préparation

Une retraite nécessite de la préparation et un état d’esprit particulier. Les plus basses importantes dans ce processus sont votre intention. Vous devez ressentir un profond désir de vivre quelque chose de différent et de prendre du temps pour cela. C’est une expérience totalement différente de celle que vous, et la plupart des êtres humains vivez au quotidien. En effet, cette pause nécessite une pause avec vos gestes, pensées et réflexes habituels. Pas de téléphone, pas de visite, pas de radio, pas de télévision… Mais seul un silence choisi, qui vous permettra de vous reconnecter à vous-même. Préparez à l’avance vos « voyages » tels que des vêtements très confortables, des citations, des textes spirituels, un carnet, des bougies, de l’encens… Créez un lieu dédié et préparez-vous ainsi à entrer dans un univers différent.

Planification

Pour être efficace, cette retraite doit être encadrée par un programme, divisé entre des temps d’activité et des moments de méditation ou de prière. Pour vous accompagner, voici un programme typique, inspiré de séquences communes aux différentes traditions spirituelles.

Lire également : Comment passer d'auxiliaire de vie à Aide-soignante ?

7 h : Get7 h 30/midi : Haut/étirement/respiration/douche dans la conscience petit déjeuner

  • Marcher/Lire/Stretching
  • Marche/Méditation
  • Prière/activités domestiques (rangement, nettoyage, couture…) /Lecture

12h30 : Déjeuner puis balade/Contemplation (une photo, un bouquet de fleurs…) /Lire/ Méditation ou prière/ Stretching

16h00 à 20h00 : Pause thé puis marche/Lecture/Activités domestiques/Méditation ou prière/Stretching dîner puis coucher

Les temps de lecture ou de méditation durent, pour les débutants, entre un quart d’heure et une demi-heure. Chaque activité est précédée d’une pause pour respirer consciemment.

Les étapes d’une retraite spirituelle

Indisponibilité

C’est la partie la plus compliquée, car nous ne sommes pas habitués à cette suspension de la pensée et de l’action ordinaires. Ne soyez donc pas surpris si des sentiments d’impatience, de contrariété ou d’ennui surviennent. Il suffit de les remarquer, de les accueillir et de les laisser se dissiper. Voici quelques conseils qui vous permettront de vous « arrêter ».

  • Respiration 

La respiration est un véritable pont entre le conscient et l’inconscient, et c’est le meilleur moyen d’apprivoiser le corps et l’esprit afin de les mettre en pause. Il existe de nombreux exercices de nombreuses respirations, et vous pouvez commencer, par exemple, par une série de trois respirations profondes et amples qui provoquent la contraction du bas-ventre à l’inspiration et la relaxation à l’expiration. La respiration consciente est donc la première étape pour se calmer, avant et après chaque activité.

  • Lecture

Une fois le corps et l’esprit calmés, nous pouvons déguster des aliments plus denses, tels que la lecture de textes spirituels ou poétiques. Le calme de notre esprit nous permettra de mieux les comprendre et de les intégrer, et inversement, leur étude permettra à notre esprit de ne pas s’échapper. Choisissez des textes courts et relisez-les plusieurs fois. Laissez les mots bouger en vous, et leur sens évoluera au fil des heures, vous ouvrant ainsi à de nouvelles réflexions.

  • Méditation

Cette pratique est très efficace pour contrôler l’afflux de pensées compulsives et faire du silence en soi. Et c’est aussi une simplicité enfantine. Il est essentiel de commencer par choisir la position la plus simple : assis le dos droit, il s’agit de respirer amplement, mais sans forcer par le nez, de laisser vos pensées traverser votre esprit sans essayer de les chasser ou de les retenir. Voici quelques conseils pour une méditation débutante.

Temps d’action

Après avoir rechargé vos batteries en silence, il est temps de passer à l’action. Chaque retraite spirituelle est rythmée par ces deux périodes. En effet, le retour au mouvement nous ramène à notre dimension matérielle, qui est aussi importante que notre partie spirituelle. L’unité du corps et de l’esprit ne peut être atteinte qu’en expérimentant en conscience les deux dimensions de notre être.

  • Marche à pied

Après chaque pause, la marche donne un coup de pouce à l’énergie vitale, qu’elle fait circuler dans tout le corps. Cet exercice est silencieux, lent et conscient. Pour ce faire, faites quelques pas dans votre appartement ou dans votre jardin, mais évitez de passer dans la rue pour ne pas vous laisser distraire. Pieds nus de préférence, faites l’exercice sur ce rythme : inspirez – je lève le pied et j’expire – je pose mon pied vers le bas.

  • Pour travailler

Les retraites spirituelles allient contemplation et travail. Nos tâches quotidiennes sont devenues des actes automatiques, mais si nous les accomplissons en pleine conscience, elles sont une façon de célébrer la vie et l’univers. Ils vous permettent de vous connecter à vos sens, de remettre le corps au centre et d’en faire un véritable outil d’éveil. Le rangement, par exemple, peut clarifier l’esprit, apaiser des émotions…

  • Manger

De même, nous ne prêtons plus attention à l’acte de manger. Lorsque vous prenez votre retraite, il est tout d’abord conseillé de prévoir des repas légers, digestes et végétariens, afin qu’ils ne perturbent pas votre concentration. Ensuite, l’ensemble de l’exercice consiste à faire attention à la texture, à la couleur, à l’odeur des aliments que nous manipulons. Ensuite, mangez lentement, en silence, en ressentant de la gratitude pour ce que nous dégustons. Lorsque nous mangeons en pleine conscience, nos repas prennent un tout nouveau sens.

Une retraite spirituelle peut durer un jour ou un mois. Si pour commencer, vous vous écartez le temps d’un week-end ? Enfin, lorsqu’il sera temps de retourner dans le monde, prenez le temps de faire une transition en douceur, de savourer et de transmettre tout ce que cette retraite vous a apporté, sur le long terme. Prends soin de toi, tu es la personne la plus importante de ta vie 🙂